@ccueil Colles

Thunderbird, MIME, Yahoo

Initialement le mail, courier électronique, a été conçu pour transmettre du texte. Le protocole de communication SMTP (Simple Mail Transfer Protocol, littéralement protocole simple de transfert de courrier) imposait donc natuellement des restrictions sur le contenu: une limite en taille du contenu, 1000 caractères maximum par ligne, et surtout que des caractères ASCII.
Ces contraintes sont donc tout aussi naturellement devenues problématiques en cherchant à transmettre dans un mail du texte dans différentes langues (et des accents !), du contenu multimédia (image, son, vidéo), et entre des machines différentes (PC, Linux, Mac, …).
La composante MIME, pour Multipurpose Internet Mail Extensions, ou Extensions multifonctions du courrier Internet, permet de transmettre, de façon transparente pour tous les utilisateur, des messages composés de contenus de différentes natures: texte (éventuellement enrichi: gras, italique, …), images, sons, vidéos, fichiers joints.

MIME prend en charge le message, encode les différentes parties, et créé un en-tête dans lequel il place les différentes informations nécessaires à la réception et au décodage. Pour voir ces informations, il suffit simplement d'"afficher la source du message" dans son logiciel client de mail, et tout y est indiqué (dans Thunderbird: menu "Affichage" puis "Code source du message" ou ctrl+U).

Connaître ceci peut aider à détecter et réparer des problèmes.
Par exemple, un problème de gestion des accents apparaît en utilisant thunderbird et un compte mail Yahoo. Comme on l'a rappelé ci-dessus, sans la couche MIME, les messages sont limités aux caractères ASCII, en particulier aux caractères non accentués.
On peut rechercher une trace de MIME: suivant la version, dans le menu "Édition", sous-menu "Préférence" puis "Avancé" et enfin onglet "Général", on trouve un "Éditeur configuration". On y allant, Thunderbird nous met en garde: "Attention danger ! …" mais permet néanmoins de "Prendre le risque" et d'accéder variables fixant les paramètres de Thunderbird. On peut alors faire une recherche sur le terme "mime" pour faire apparaître les paramètres en rapport. En particulier, il se trouve que, par défaut (est-ce un bug de Thunderbird ?) le paramètre "mail.strictly_mime" est fixé à false. Il suffit de le modifier et de l'imposer à la valeur true. Ainsi, Thunderbird utilisera obligatoirement le type MIME, et en particulier pourra communiquer avec des caractères non ASCII, en particulier des accents …